Au Luxembourg, les femmes se font une place dans l’IT

L’IT au Luxembourg est un secteur encore en plein développement. Et à ce titre, beaucoup de femmes apparaissent comme marginalisées suite à une ignorance ou un manque de valorisation du potentiel souvent latent de ces dernières. Chaque jour, le Luxembourg cherche des profils féminins lors des recrutements massifs qu’il connaît en la matière. Mais il faut se rendre à l’évidence, que pour diverses raisons, ces profils restent vacants.

La sous-évaluation du métier fait que l’on assiste malheureusement à un taux très bas de femmes présentes remplissant les fonctions diversifiées qu’offre le monde de l’IT (12,5% selon la directrice générale d’Accenture Technology Belux, Sophie Docquier). Avec la numérisation à outrance de notre époque, il est impératif de penser vite et bien pour optimiser. Le mixage d’avis est alors nécessaire ici d’où l’impératif de la collaboration des femmes avec les hommes sur divers projets afin d’analyser tous les angles possibles que celui-ci renferme.

Les obstacles que rencontrent les femmes dans le monde de l’IT

Plusieurs freins se posent à l’évolution de la gente féminine en matière de nouvelle technologies. On retient parmi eux :

  • La faiblesse du nombre de femmes volontaires
  • L’exclusion des femmes de la prise de position dans les décisions d’entreprise
  • La marginalisation des femmes basée sur la considération sexe plutôt que du savoir-faire de celles-ci
  • L’absence de modèles, source d’inspiration.

Au niveau estudiantin, on dénote également un faible pourcentage de filles intéressées par l’IT (soit seulement 16,7% selon les dernières informations recueillies). C’est pour lutter contre ce bas taux de femmes spécialisées en IT que l’association Women in Digital Initiatives (WIDE) prône l’instruction et l’encouragement des jeunes filles à aller plus loin sur cette voie. Cela pour garantir l’édification de la femme en matière d’IT, gage de la naissance de nouveaux symboles pour les générations futures et le développement du génie informatique.