Le Luxembourg, un exemple de gouvernance électronique

Le nouveau guichet virtuel ou électronique du Luxembourg, Guichet.lu a enfin vu le jour. Avec ces thématiques facilement accessibles du fait de son interface simplifiée aux usagers, il met l’accent sur la rapidité de traitement de leurs diverses préoccupations. Tout ceci à travers son aspect plus intuitif que celui de son prédécesseur. Son menu bien structuré fait de ce portail internet l’outil fondamental utiliser dans le monde l’administration dite électronique.

Le portail administratif du Grand-Dûché

Le portail offre des services dont l’aperçu est clairement visible sur la page d’accueil ainsi que la une des accessoires numériques les plus prisés du moment. Guilchet.lu est un portail d’informations autour duquel s’axent l’ensemble des procédures d’ordre gouvernementale qu’un citoyen luxembourgeois et une personne morale doit entreprendre pour dans le domaine étatique. Il s’utilise en complémentarité avec Myguichet.lu et Helpdesk qui sont très bénéfiques lorsque l’on souhaite télécharger, recevoir ou imprimer des documents d’état civil et même engager des démarches en ligne.

Au fil des années le portail informationnel guichet.lu a connu des améliorations de 2008 à nos jours. Parmi celles-ci on note la création de deux cellules rédactionnelles destinée chacune aux particuliers d’une part et aux entreprises d’autre part. Puis est venu la traduction du guichet dans d’autres langues comme l’allemand et l’anglais avant d’aboutir à la consolidation des deux cellules rédactionnelles en une seule et même pluri compétente que nous connaissons : c’est le guichet.lu actuel.

Récapitulatif des mises à jour opérées au niveau du guichet.lu de 2018

Parmi les dernières nouveautés soulignées au niveau de portail informationnel qu’est le guichet.lu on note :

  • La fluidité des démarches et la présentation plus claire de tous les outils nécessaires pour les mener à terme ;
  • Les étiquettes attribuées à chaque support d’information pour mieux orienter les usagers ;
  • La mise en place d’un référentiel officiel luxembourgeois.